Nanbudo

Nanbudo

l'encadrement du clubFondé par Maître Yoshinao NANBU, dont l’histoire est profondément liée à celle du Karaté en Europe, cet art martial est un excellent moyen de défense face aux diverses agressions de l’existence. L’énergie débordante de chacun, souvent mal canalisée, est utilisée dans des mouvements souples mais dynamiques.
Il n’est pas nécessaire d’être un athlète accompli pour s’adonner au plaisir du Nanbudo.
Les bienfaits en sont nombreux et constituent une véritable thérapie contre les nuisances de la vie.
Cette discipline passionnante, en constante évolution est un excellent moyen de s’affirmer, elle est pratiquée dans une bonne ambiance et dans le respect de l’individu.

Le Nanbudo prend sa source l’origine de la vie : « LA RESPIRATION ».

D’un point de vue plus technique, le Nanbudo est un art martial traditionnel, issue du Karaté, qui enseigne des formes de combats (Randoris No Kata) à deux adversaires ou plus, d’esquives, de katas ainsi que des exercices respiratoires et d’assouplissement. Discipline de non-violence cherchant avant tout dans sa forme dynamique à dissuader et à neutraliser l’agressivité de l’adversaire, elle s’appuie sur la simplicité et le naturel des gestes : pas de contacts brutaux, ni de mouvements en force, ni de torsions. Visant l’harmonie du corps, de l’esprit et de la pensée, sa forme interne est une recherche personnel sur les voies de son équilibre.

L’enseignement au club de Bompas est sous la direction de

Jean-Luc Rubio

‘Renshi Shihan’ Jean-Luc Rubio

6e Dan Fédéral
Educateur Sportif de Nanbudo
Diplomé d’Etat (BEES 1 & DEJEPS)


 Médaille d’Argent Jeunesse et Sport


Vainqueur de la Coupe du Monde
en individuel kata à Paris en 1996


Président du
Comité Départementale de Karaté
et D.A. des Pyrénées-Orientales (66)

Vice-Président de
la ligue Languedoc Roussillon FFKDA

 

 

Pourquoi le vocable « Shin » dans l’intitulé du club ?

SHIN, en japonais signifie coeur, esprit, « âme » d’une personne ou d’une chose. Dans l’idéologie japonaise, le siège de l’esprit se trouve dans le coeur et non dans la tête où ne réside que l’intelligence. SHIN représente l’essence de l’homme, sa réalité absolue, c’est également, la passion dépassionnée, épurée de tout ce qui est négatif, c’est l’action sans souci du bénéfice.
Un budoka qui après un beau combat, a subit une défaite bien analysée, ne peut lui apporter qu’un enseignement. Il a combattu non pour gagner ? n’importe quel prix, mais pour se surpasser en faisant de son mieux.
Ceci est valable dans la vie de tous les jours, il faut savoir retirer l’aspect positif de toutes ces expériences, pour toujours évoluer et avancer afin de progresser dans l’existence.